Non classé

Retour d’expérience sur la mi-ombre

Cela fait maintenant….. très très longtemps que je n’ai rien écrit je l’avoue! honte sur moi, mais cela demande beaucoup de temps afin de faire les choses bien. Et du temps, j’en manque cruellement comme beaucoup d’entre nous! mais me voila!

Aujourd’hui j’aimerai vous faire part de mon expérience sur les plantations à la mi-ombre. En effet, l’an passé j’ai tenté d’utiliser une partie inutilisée de mon jardin. Caché derrière la maison et très peu exposé au soleil. Un endroit peu agréable. Que pourrais-je en faire? une expérience potagère bien sur! 😉

J’ai donc créé 2 zones de culture de 2 m sur 1 m et les résultats ont été plutôt mitigés…il faut cependant prendre en compte le fait que l’an passé toute les cultures ont été mitigées. J’y ai donc planté, des pommes de terre, des carottes, des poireaux, des panais, de la sauge, de la bourrache et de l’amarante.

La plus grande des réussites à la mi-ombre ce sont les panais. Je n’avais jamais fait cette culture et je n’ai jamais eu autant de légumes gigantesques et délicieux! Les poireaux que j’avais fait pousser au soleil au départ et replanté à la mi-ombre se sont aussi bien épanouis même s’ils sont restés assez fins. La sauge y a poussé à merveille. Cependant il faut dire que pour cette dernière j’en avais planté 4 pieds: mi-ombre ou soleil, sol lourd ou sol léger, endroit humide ou endroit sec, elle a poussé partout! Et enfin l’amarante, première fois que je la cultive et c’est décidé maintenant j’en planterai partout au potager, je la trouve très jolie, elle illumine les cultures de sa couleur rouge et elle à très bien poussé à la mi-ombre!

Le plus gros échec reste les carottes…je ne saurais dire si elles ne se sont pas plu à la mi-ombre ou si elles n’ont pas eu assez de place pour se développer mais je n’en ai pratiquement eu aucune. En effet je les avais intercalé avec des rangs de poireaux et de panais et ces derniers ont pris tellement de place tellement vite qu’il ne restait pas beaucoup d’espace pour les carottes. L’année précédente je les avais cultivé en plein soleil dans une terre décompacté mais non sableuse (à l’inverse de cette dernière année) et elles avaient très bien poussé.

Les pommes de terres quand à elles ont été ravagé par le mildiou et des ravageurs…il faut dire que j’ai essayé pour la première fois la culture sous paille. Il semble que ce mode de culture fonctionne mais je pense qu’il serait préférable d’avoir tout de même décompacté le sol avant et surtout de le faire en plein soleil. Ici l’humidité a été beaucoup trop importante malgré une absence d’arrosage. La bourrache n’a pas pris mais je ne saurais dire si elle a manqué de soleil ou si c’est la transplantation qui n’a pas fonctionné. En effet c’était une jeune pousse d’ailleurs et la bourrache est très sensible aux déplacements.

Voila pour mon expérience, je me pencherai d’avantage sur ce qui est possible ou non à la mi ombre pour une prochaine culture. et vous, des expériences de la mi-ombre?

2 réflexions au sujet de “Retour d’expérience sur la mi-ombre”

  1. Dans mon jardin mi-ombre, il y a des pois, des pois mange tout, des cerises de terre, les tomates cerises(l’avantage c’est qu’elles font seulement un peu moins de tomates) bref les épinards et la laitue pousse bien également … mais cette année je pourrais essayer les panais vu ton résultat merci pour l’inspiration!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s