DIY, jardinage

3# Hôtel à insecte

Afin d’attirer un maximum de pollinisateurs et d’insectes utiles au jardin, il peut être intéressant de créer un hôtel à insecte. Ce dernier permettra d’héberger toutes ces petites bêtes que nous passons trop de temps à vouloir éliminer. De plus c’est un excellent outil de travail et de prévention pour les enfants.

J’essaierai ici de vous expliquer de façon simple comment en fabriquer et à quoi il peut servir. Dans un premier temps vous devez commencer par construire une structure en bois non traité. Vous pouvez le faire de n’importe quelle taille et n’importe quelle forme. Le principale étant qu’il y ait un toit pour protéger des intempéries, qu’il soit plus ou moins surélever pour limiter l’humidité et qu’il soit fermé dans le fond afin d’éviter les courants d’air. De plus il est important à mon sens de faire de la récupération. Faites avec ce que vous trouvez, ce que l’on vous donne, ce qu’il vous reste. Les conseils ici sont une base mais c’est tout à fait adaptable à chacun!

Ensuite vous pouvez faire des compartiments, chacun sera rempli en fonction des besoins. Cet hôtel devra se situer dans une zone de soleil mais abrité des vents. l’idéal étant une exposition sud/sud-est, collé à un mur ou une haie. Il doit aussi être parfaitement stable. Il doit alors être mis en place avant l’hiver afin que les insectes solitaires puissent y pondre leurs œufs/larves qui y passeront l’hiver au chaud. Cependant à moins d’avoir beaucoup de place vous devrez choisir et je vous conseille de construire en fonction de ce qui manque à votre jardin. Par exemple chez moi il y a quantité de bourdons, je n’ai donc pas construit de partie pour eux. La nature se suffit normalement à elle même mais de nos jours elle a parfois besoin d’un petit coup de pouce, voila donc ce que vous pouvez mettre en place!

Coccinelles:

Faire un compartiment fermé où vous percerez des trous d’1cm environ par le dessous. Il sera rempli de feuilles mortes, de pailles, de pommes de pain, etc.

Bourdons:

Ici aussi il faut un compartiment fermé. Cependant il faut un seul trou sur le devant d’environs 1cm avec une petite planchette d’envol.

Abeilles:

Installer des bûches de bois percées de trous d’un diamètre de 3 à 9 mm. Chaque galerie devant être environs 10 fois plus longue que large. Il est aussi possible d’installer des tiges de bambou creuses et faire en sorte de couper au niveau d’un nœud afin qu’elles soient fermées dans le fond.

Papillons:

Faire une partie fermée avec sur le devant 2 ou 3 fentes de 1.5cm de large sur 10cm de haut environs. Il faut alors mettre quelques fines branches à l’intérieur afin qu’ils puissent s’y poser, de la paille et des fleurs mellifère.

Carabes:

faire des fagots de branchages.

Perce oreilles:

Installer un pot retourné, surélevé et rempli de paille.

Chrysopes:

Faire une partie fermée avec des fentes sur le devant. Remplir de paille ou de pommes de pain.

Syrphes (ainsi que certaines abeilles):

installer des fagots de tiges à moelle tel que le sureau ou la ronce.

Vous pouvez aussi installer un bloc d’argile cru dans un coin. En effet certaines espèces y creuseront des galeries sur mesures tandis que d’autres en prélèveront afin de construire leur propre nid. Vous pouvez aussi installer des pierres dans le bas, une zone sableuse ou de la terre à nu, un point d’eau et beaucoup de fleurs mellifères non loin afin de nourrir et hydrater ces petites bêtes indispensables à la vie et à l’équilibre de la nature.

N’hésitez pas à apporter des précisions ou à nous partager des photos de vos réalisations!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s